Mini Chronique manga – Humanitas d’Aki Yamamoto

Edition Glénat, 2019, 248 pages

Coup de cœur, parcours de vie

Résumé

Ocelot, le chevalier aveugle dans l’Amérique avant l’invasion espagnole. Yuri, le joueur d’échecs russe en pleine guerre froide. Ena, la chasseuse de baleine du pôle nord. Trois destins bien distincts pour une seule question : qu’est-ce qui nous fait vivre ? Suivez le combat de chacun de ces trois personnages à travers le globe, hors de nos règles sociales, de la culture occidentale et de la morale judéo-chrétienne. Une belle réflexion sur l’humanité.

Avis : Résumé

Je suis complètement à la bourre dans mes chroniques mangas mais même si celui-ci fait parti de mes dernières lectures, il faut que je vous en parle absolument. J’ai découvert ce one-shot grâce au blog de Xander la semaine dernière, je vous mets le lien ici.

Au cours de ce manga, l’on découvre le parcours de trois femmes et hommes à des époques différentes, mais à des tournants de leur vie. Un événement ou des choix vont bousculer leurs certitudes. Tout ce manga repose sur le fait que des choix sont faits et que dans tous les cas qu’ils soient bons ou mauvais on ne peut jamais savoir à l’avance leur conséquence. Ce que j’ai aimé par dessus tout dans ce manga, c’est que sont des tranches de vie crues sans être enjolivés sans happy end. Autre point extrêmement positif des ses histoires, c’est que l’on y rentre sans soucis et on en sort le cœur en miette.

J’ai aussi beaucoup aimé les graphismes qui sont très épurés, expressifs et aussi très crus. Les émotions transpirent de ces dessins.

Je ne pourrais pas vous dire laquelle des trois histoires m’a le plus bouleverser. Dans l’histoire d’Ocelot qui se déroule au cœur de l’Amérique pré-colonie, j’ai été touché par le lien incroyable qui existe entre lui et son frère qu’il ne connaît pas. Ainsi que le choix qui en découle. Un magnifique exemple de sacrifice !

L’histoire de Youri Silbermann se mêle étroitement à l’Histoire avec un grand « H ». Son histoire nous propulse dans un monde en pleine Guerre Froide du point de vue d’un homme russe lambda que le régime va élevé au rang de héro grâce aux échecs. Mais que doit t’ont sacrifier pour sa nation ? J’ai aimé suivre le personnage tout au long de cette transformation, de son conditionnement qui l’emmènera à son choix final. Youri a quelque chose touchant dans son désespoir.

La dernière histoire est celle d’Ena où l’on se retrouve confronté à la rencontre de deux civilisations complètement différentes. S’y mêlent les incompréhensions mais aussi de beaux moments de partage. J’ai aimé cette plongée dans la vie des Inuits, leur quotidien et leurs rituels. C’est probablement la morale de cette histoire qui m’a le plus touché ainsi qu’Ena. C’est un petit bout de femme extraordinaire.

5/5

Chacune des histoires de ce manga sont construites comme des fables avec leur moral et chacune m’a bouleversé et c’est pour cela que j’ai envie que vous le découvriez. Cela faisait très longtemps romans et mangas confondus qu’une histoire ne m’avait marqué à ce point. Il restera très certainement longtemps dans ma tête.

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

8 réflexions sur “Mini Chronique manga – Humanitas d’Aki Yamamoto

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s