Tu ne m’oublieras pas deux fois de Mhairi McFarlane

Edition Harlequin, 2019, 442 pages

Romance, pardon, reconstruction, relation familiale, émancipation, harcèlement

Résumé

« J’aime ton rire. » Voilà ce qu’a écrit Lucas McCarthy à Georgina il y a douze ans. Un petit mot griffonné au temps du lycée mais qu’elle n’a jamais oublié. Ce qu’elle aimerait oublier, là, tout de suite, c’est qu’elle vient de se faire virer du restaurant – minable – dans lequel elle était passée pro en cassage d’assiettes et qu’elle a découvert son petit ami – minable, lui aussi – au lit avec une autre fille. Heureusement, le destin ayant à cœur une répartition annuelle des sales coups, Georgina retrouve rapidement un emploi. Et, quand elle découvre que son nouveau chef n’est autre que Lucas McCarthy, son amour de toujours, elle commence presque à croire qu’elle n’est pas maudite sur six générations. Le seul problème ? Lucas ne se souvient pas du tout de qui elle est. Pas. Du. Tout.

Avis : Résumé

Moshi Moshi,

Tu ne m’oublieras pas deux fois est une romance que je qualifierais de doudou comme beaucoup les romans de Mhairi McFarlane que j’ai pu lire. Sous les traits d’une jolie romance, ses livres abordent toujours des sujets délicats comme l’acceptation de soi, le harcèlement, la confiance, la violence conjugale.

Sa plume apporte beaucoup de douceur, de fraicheur et d’humour à son récit. Elle pose le lecteur dans un joli cocoon créant une vraie tendresse pour ses personnages.

Je m’attache facilement à ses héroïnes et Georgina en est l’exemple parfait. Elle est trentenaire avec un vécu, une expérience de vie amoureuse, professionnelle. Cela change des New romance « classique » où la jeune femme a une vingtaine d’année et a déjà tout vu, tout vécu et qui vivra heureuse jusqu’à la fin des temps avec son prince charmant.

Georgina m’a aussi bouleversé par sa douceur, sa force insoupçonnée malgré une famille méprisante, critique et un événement traumatisant. Lorsqu’elle retrouve Lucas après 15 ans dans son pub irlandais et que son ex commence à être un peu trop insistant son passé refait surface. Et quoi de mieux que le rire pour thérapie ! Grâce à un concours d’humour, son talent d’écrivain va se révéler et ses blessures se refermer.

La relation entre Lucas et Georgina est ce que j’aime dans ce genre feel-good, même s’il y a un jeu du chat et de la souris, même si la construction est classique, il y a une réelle tendresse qui s’en dégage et perso, cela fait aussi du bien de lire une romance sans scène de sexe 😉

Les mots de l’autrice ne nous laissent pas indifférent et notamment au travers des personnages. L’on déteste viscéralement Robin et Goeffrey, on a envie de protéger Esther de son mari, on veut secouer Lucas mais on le comprend et on adorait avoir Delvin pour meilleur ami.

Ce patchwork de personnages permet de créer une véritable dynamique dans le récit et au lecteur de ne plus lâcher l’histoire, de se révolter et de comprendre. Il permet aussi de traiter du harcèlement qu’il soit sexuel ou moral sous plusieurs formes, révoltant la lectrice que je suis. Malgré ces sujets difficiles, j’ai beaucoup aimé le message de pardon et surtout celui de se pardonner à soi-même.

5/5

Ce roman est une magnifique comédie romantique, touchante qui m’a ému aux larmes, fait rires, vibrer. Encore une fois, ce fut un coup de cœur pour un roman de Mhairi McFarlane.

Je vous souhaite de merveilleuses aventures livresques et prenez soin de vous ❤

2 réflexions sur “Tu ne m’oublieras pas deux fois de Mhairi McFarlane

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s