L’héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton

Edition Milady, 2015, 472 pages

Fantasy, Romance, Young Adult

Résumé

Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité.

Enora est unique : elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit : le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.

Deux monde imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…

Avis : Résumé

Moshi Moshi !

Le confinement a ses bons cotés : par exemple plongée dans les tréfonds de ma PAL. Puisque qui dit pas de librairies, dit pas d’achats ! Et oui moi qui suis une acheteuse compulsive d’habitude, cette fois-ci je me refuse de commander sur Internet. Je préfère garder mes petits deniers pour un craquage digne de ce nom à la fin de cette période. J’avais très envie de lire de la fantasy. C’est un genre littéraire qui m’a toujours permis d’échapper à des situations que je ne peux pas maitriser. Je suis tombée alors sur ce roman de Manon Fargetton. J’avais découvert cette autrice grâce au PLIB de l’année dernière et son roman Dix jours avant la fin du Monde.

Mais bon j’arrête de vous raconter ma vie et passons aux choses sérieuses 😉

Manon Fargetton s’est parfaitement emmené son lecteur dans son monde. J’ai traversé facilement avec Enora pour visiter Ombre. Je vous l’avoue au début j’ai néanmoins été un peu déconcertée puisque le prologue nous plonge directement dans une chasse au dragon qui nous fait voyager. Puis le premier chapitre nous propulse dans un monde contemporain du nôtre.

Les personnages de cette histoire sont tous attachants. J’ai apprécié que chacun déclenche une émotion chez la lectrice que je suis que ce soit en bien ou en mal d’ailleurs. Je me suis vite attachée à Ravenn comme Enora, même si je dois l’avouer le caractère de Ravenn a fini un peu par me taper sur le système. Elle est peut être un peu trop manipulatrice à mon gout. Je préfère la Ravenn de la Meute que la Ravenn héritière qui perd à mon sens une partie de son essence. Je trouve peut être aussi que Julian a un peu trop le syndrome du Prince Charmant.

Une autre chose m’a surprise lors de la lecture, ce sont les scènes de sexe. Lorsque j’ai débuté ma lecture, j’avais l’impression d’être dans une très bonne fantasy Young Adult, d’où mon étonnement lors de la première digne d’une très bonne New Romance. J’ai aussi aimé trouver une héroïne badass LGBT et surtout elle est loin d’être caricaturale ce qui arrive souvent dans ce genre littéraire.

Un autre point fort de ce roman est sa mythologie comme la naissance des Rois-passeurs. J’ai aimé y voir mélangé des prêtresses (comme celles de l’Antiquité) et une congrégation de magiciens permettant d’aborder la dualité hommes/femmes dans la société. Même la succession au trône d’Ombre montre l’emprise des idées reçues sur la valeur des personnes aussi bien hommes que femmes.

Même si ce roman a certaines trames classiques comme une société secrète ancienne qui traque une/un héros qui alors révèle un potentiel insoupçonné. J’ai aimé le royaume d’Ombre : ses complots, son histoire. Il invite au voyage. Mon seul regret ne pas y avoir passé plus de temps.

Le seul vrai bémol pour moi de ce roman est sa fin. Trop attendu, peut être trop convenu : c’est la faute du Destin. On ne peut pas aller contre le Destin. Ce qui m’embête dans cette fin, c’est que par sa propre existence Enora est déjà un paradoxe dans cet univers alors pourquoi le Destin doit la rattraper. Bon, je ne suis pas non plus très objective, je n’aime pas les histoires qui finissent mal !

Notation 3/5

Ce roman fut un excellent page turner fantasy pour s’échapper de nos quotidiens routiniers de ces dernières semaines.

Je vous souhaite de très belles aventures livresques et surtout prenez soin de vous ❤

4 réflexions sur “L’héritage des Rois Passeurs de Manon Fargetton

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s