L’apprenti Epouvanteur – Tome 2 : La Malédiction de L’épouvanteur de Joseph Delaney

Edition Bayard Jeunesse, 2006, 361 pages

Moshi Moshi !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir mon avis sur le tome 2 de la Saga de Joseph Delaney, L’Apprenti Epouvanteur. Si ne vous souhaitez pas prendre le risque d’être spoiler je vous laisse ici ma chronique du premier tome.

L'apprenti épouvanteur.jpg » L’Epouvanteur a eu de nombreux apprentis, me dit maman. Mais peu ont achevé leur formation. Et ceux qui y sont parvenus sont loin d’être à la hauteur. Ils sont fragiles, veules ou lâches. Ils se font payer fort cher de bien maigres services. Il ne reste que toi, mon fils. Tu es notre dernière chance, notre dernier espoir. Il faut que quelqu’un le fasse. Il faut que quelqu’un se dresse contre les forces obscures. Tu es le seul qui en soit capable.  » Thomas Ward, le septième fils d’un septième fils, devient l’apprenti de l’Epouvanteur du comté. Son maître est très exigeant. Thomas doit apprendre à tenir les spectres à distance, à entraver les gobelins, à empêcher les sorcières de nuire… Cependant, il libère involontairement Mère Malkin, la sorcière la plus maléfique qui soit, et l’horreur commence…

Dès le début, j’ai aimé retrouver l’univers sombre et un poil frissonnant de ce roman. Néanmoins, je tiens à préciser que mon avis est un peu biaisé : j’ai lu ce roman en pleine phase de panne de lecture et par conséquence ma lecture a été extrêmement hachée et je pense que je n’ai pas pu le savourer à sa juste valeur comme pour le premier tome. Mais passons sur ce détail pour rentrer dans le vif du sujet.

J’ai beaucoup aimé l’entrée en matière de ce tome avec un Thomas qui prend pour la première fois toute la mesure du rôle d’un épouvanteur avec sa première grande mission en solitaire. J’aime toujours autant sa curiosité et sa volonté. Il est aussi parfois un peu trop altruiste pour le métier d’épouvanteur.

Ce tome se concentre un peu plus sur le passé étrange et complexe du maître de Thomas au travers d’une nouvelle créature maléfique. J’ai aimé que ce tome est une histoire finie avec le Fléau mais que le fil rouge de l’histoire entre Alice et Thomas se poursuit tout comme pour sa formation.

Le Fléau est une créature assez dérangeante et j’ai apprécié la mythologie qui l’entoure entrainant nos héros sur la route de la confiance en soi et dans les autres. Un autre personnage intriguant frappe à la porte de ce tome, il s’agit de l’Inquisiteur. J’ai trouvé que ce personnage est le mal incarnée comme le Fléau d’ailleurs. Il permet d’ancrer le roman dans une époque médiévale avec toutes les exécutions de sorcières et ses pratiques toutes aussi ridicules les unes que les autres. Après j’ai lu ce roman avec des yeux d’adultes mais j’ai beaucoup aimé la manière dont une certaine critique du tout-pouvoir égoïste sous prétexte d’une religion est décrite au travers de l’Inquisiteur.

Autre gros point positif de ce roman est l’histoire des parents de Thomas. Je m’étais déjà beaucoup attachée la mère de ce dernier, mais son histoire m’a touché et la transmission de cette histoire du père au fils est très certainement mon passage préféré de ce tome. La maman de Thomas a encore beaucoup de mystère pour moi et notamment avec la révélation avant le combat final.

La petite partie a la fin qui se déroule dans le cimetière m’a beaucoup fait penser au chemin des Morts et aux tombes devant le château du Rohan dans les films du Seigneur Anneaux … parfois l’imagination nous emmène dans de drôles associations !

Même si j’ai aimé ma lecture, je lui ai trouvé un peu plus de longueur que dans le tome précédant. Entre deux évènements, le soufflet de l’angoisse pour nos héros redescend un peu ce que je ne n’avais pas ressenti dans le premier.

Notation 3/5

Je garde que le bon de ce roman, je le relirais sûrement et ce qui est sûr c’est que je vais poursuivre avec plaisir les aventures de Thomas et d’Alice et j’espère continuer à le faire avec ma BFF (son avis est ici) en lecture commune comme les 2 premiers 😉

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

4 réflexions sur “L’apprenti Epouvanteur – Tome 2 : La Malédiction de L’épouvanteur de Joseph Delaney

  1. Sympa la photo de l’article 🙂

    Le tome 2 de l’Epouvanteur.. il faudrait que je m’y remette aussi, à vrai dire. J’en étais à la moitié du tome 2 quand j’ai dû le rendre à ma bibliothèque ^^’ depuis je n’ai pas encore repris, alors que c’est une saga qui est vraiment pas mal, même si on sent bien le côté jeunesse. En tout cas, j’ai beaucoup aimé l’article, qui prend bien le temps de parler du livre 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s