Fandom d’Anna Day

Edition Pocket Jeunesse, 2018, 489 pages

Dystopie, Fan-fiction, Young Adut

Résumé

Aucune histoire ne mérite qu’on meure pour elle…

Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée… Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori…

Avis : Résumé

C’est une lecture qui me tentait énormément depuis sa sortie. J’aimais beaucoup le principe de pouvoir se retrouver plonger dans un univers dystopique que nous connaissons le plus souvent (et heureusement) que comme lecteur.

L’autrice a une belle plume, très fluide, dynamique provoquant une vraie immersion dans l’univers qu’elle a créé. J’ai aimé cet univers dystopique certes classique mais dont la mythologie est intéressante et d’actualité. Le sujet de la recherche de l’immortalité par la science pour les plus riches et les questions déontologiques que cela posent est un plus de ce roman.

Cependant même si ce fut une bonne lecture, je suis restée un peu sur ma faim. Alors je pense aussi que cela peut être dû au fait que j’ai lu énormément de dystopies ses dernières années et qu’avec le temps je suis devenue un peu plus exigeante. Mais il y a certains petits défauts qui m’ont vraiment dérangé. Le principal est certainement la cohérence du récit. Je me doutais un peu du twist final, mais la raison de la présence de Violet et de ses amis dans cet univers est pour moi complètement tirée par les cheveux ! Je ne veux trop rentrer dans les détails par peur de vous spoiler mais même si j’ai trouvé l’idée que les fan-fictions peuvent influer le récit initial, le reste est un peu alambiqué !

Un autre petit détail m’a gêné dans ma lecture. Alors je ne sais pas si c’est un problème de traduction ou le choix de mot de l’autrice, mais le terme « canon » pour désigner la trame de l’histoire dans laquelle est plongée Violet est un peu bizarre. J’ai mis un peu de temps à comprendre à quoi il faisait référence.

Je me suis assez vite attachée au personnage de Violet … enfin au début ! Attention à toutes celles et ceux qui ont un ressenti contre Bella dans Twilight …fuyez ! Ici Violet est une Bella qui se retrouve dans un triangle amoureux et Oh surprise … ou pas elle choisit le Jacob de l’histoire. Alors je ne considère pas cela comme une révélation parce que l’autrice veut tellement prendre le contre pied des schémas classiques, qu’elle en devient prévisible. Malheureusement, c’est un peu le cas pour tous les personnages de ce récit, un peu trop caricaturaux à mon goût même s’ils sont attachants notamment Ash ou le frère de Violet : Nate.

Notation 3/5

J’ai dévoré ce roman grâce à la plume de l’autrice qui en fait un bon page-turner. Je le recommande vraiment à toutes celles et ceux qui ont envie de découvrir les univers dystopiques et qui n’y sont pas habitués. Il permet de passer un bon moment lecture et on ne peut pas enlever cela à son autrice.

Si cette thématique vous intéresse et que les dystopies n’ont plu de secrets pour vous, je vous conseillerais plutôt le roman de Fabrice Colin : Un Bal de Givre à New York qui fut un très beau coup de cœur pour moi et beaucoup plus subtile dans le déroulé de l’intrigue.

Bal de Givre à New York

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

6 réflexions sur “Fandom d’Anna Day

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s