Les Victorieuses de Laetitia Colombani

Edition Grasset Roman, 2019, 221 pages

Féminisme, humanité, social, historique

Résumé

Brillante avocate, Solène tente de se reconstruire après un burn out. Acceptant une mission bénévole d’écrivain public, elle est envoyée au Palais de la Femme, vaste foyer au cœur de Paris. Les résidentes s’appellent Binta, Sumeya, Cvetana, Salma ou encore la Renée et viennent du monde entier. Lorsqu’elles voient arriver Solène, elles se montrent méfiantes. Solène vacille mais s’acharne bien décidé à trouver sa place auprès de ces femmes aux destins tourmentés …

Un siècle plus tôt, Blanche Peyron œuvre en faveur des démunis. Elle avoué sa vie à l’Armée du Salut et rêve d’offrir un refuge à toutes les exclues de la société. Le chemin est ardu, mais Blanche ne renonce jamais.

Avis : Résumé

Je ne suis pas une grande adepte de la littérature contemporaine qu’elle soit aussi bien française qu’étrangère. De manière générale quand je lis c’est pour m’évader cependant, il y a quelques auteurs qui me permettent de me laisser porter par ce genre et c’est le cas de Laetitia Colombani. J’avais eu un énorme coup de cœur pour La Tresse. Ce roman m’avait beaucoup plu conséquence quand les Victorieuses est sortie en librairie, je n’ai pas réfléchi très longtemps.

J’ai adoré retrouver la plume de l’autrice, elle invite toujours autant son lecteur au cœur de son histoire. J’ai ressenti beaucoup d’émotions en lisant ce roman que cela soit de la joie, de la tristesse, des moments de tendresses comme des moments particulièrement dure. Ce roman est très ancré dans la réalité entre une partie romancée et une autre biographique.

J’ai aimé le parallèle qui est fait entre la vie chaotique de Solène qui est perdu et qui apprend à se reconstruire grâce au Palais de la Femme et Blanche qui n’est que dévotion pour sa cause. Les rencontres entre Solène et toutes ses femmes du Palais sont très poignantes. J’ai aimé découvrir leur parcours, l’évolution, la transformation qu’elles engendrent chez Solène. Laetitia Colombani manie toujours aussi bien les parcours de vie de femmes ordinaires au passé fragile.

Au travers ce roman, j’ai aussi aimé découvrir l’Armée du Salut, une partie de son histoire tout comme celle d’une femme incroyable mais méconnue du grand public Blanche Peyron. C’est une femme que l’on ne peut qu’admirer pour son courage, sa dévotion pour les autres au détriment d’elle-même. On pourrait même y voir un certain despotisme dans son engagement puisqu’il passe devant tout autre chose.

Le seul petit bémol que je pourrait dire, c’est que j’ai parfois eu l’impression d’un petit déséquilibre entre l’histoire de Solène et de Blanche.

Notation blog 4/5

C’est un roman humain, vibrant nous faisant découvrir au travers de femmes contemporaines brisées le destin hors du commun d’une autre femme comme tout le monde ! Une très jolie lecture 🙂

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

Une réflexion sur “Les Victorieuses de Laetitia Colombani

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s