Mini chronique manga : Sky Wars d’Ahndongshik Tome 1 et 2

Edition Casterman, 2019

Moshi Moshi !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter un manga qui m’a fait frôler le coup de cœur à deux reprises avec deux premiers tomes très prometteurs. Il s’agit d’un shonen en 8 volumes : Sky Wars. C’est encore ma petite dealeuse Sofia – Lire en Bulles qui m’a fait découvrir ce manga et comme toujours je la remercie pour cette très belle découverte.

Résumé

Dans le petit royaume d’Eldura, tenu d’une main de fer par le despote Ornissos, il n’existe pas de plus grave faute que le crime d’envol. Fendre les cieux, tel est pourtant le rêve de Knit, jeune berger dont le père a lui-même disparu après avoir créé une machine volante. Le monde de Knit bascule le jour où surgit à Eldura un inconnu chevauchant une monstrueuse créature dotée d’ailes.

Avis : Résumé

J’ai aimé que le premier tome, les premières pages ne soient pas uniquement introductives, même pas du tout. On se retrouve plonger très vite dans le quotidien de Knit, de son acolyte Plamo dans ce royaume si particulier. Au cours du second, j’ai aimé que nous ayons déjà des réponses, l’aventure démarre au quart de tour entre une mythologie qui à l’air plus complexe qu’elle le laissait paraître, une bataille fort sympathique, une rencontre avec des pirates et une course digne de celle de Star Wars !

On ne peut que s’attacher à nos deux petits amis, ne serait ce que par la relation qui existe entre eux. Knit est l’archétype du jeune garçon orphelin qui possède un rêve utopiste pour la plupart de ses proches, mais persévère quitte à se mettre en danger.

Chacun des personnages qu’il croise dans le premier tome ont provoqué chez moi de nombreux sentiments, ils dégagent tous un petit quelques chose : de la tendresse et de l’amour pour la famille adoptive de Knit, de la colère pour la famille royale et de la curiosité comme de la suspicion pour Shark. Parlons de lui d’ailleurs, un personnage haut en couleur comme je les aime. Dans le premier tome, on ne sait vraiment pas sur quel pied danser avec lui. Néanmoins même si le lecteur s’en méfie, Knit lui paraît un peu trop naif vis à vis de lui. Je peux comprendre son envie poursuivre son rêve de vol comme son père et que sa jeunesse peut jouer contre lui, même parfois cela paraît un peu trop gros !

L’enchainement des scénettes, les dessins, le dynamisme tout simplement est un véritable atout. J’ai adoré le graphisme des visages ; ils sont très expressifs notamment au niveau des yeux. Les jeux d’ombre jouent aussi une part importante dans la compréhension des personnages et de leurs émotions.

Je trouve que le dessin le plus abouti est celui de Shark : tout dans sa posture, dans ses expressions, dans son physique exprime la dualité des sentiments que le lecteur comme Knit peut avoir contre lui. Il y a un coté extrêmement séduisant mais assez machiavélique ! Plamo a aussi une représentation intéressante, il a une vrai évolution de son physique qui coïncide parfaitement avec les différentes révélations qui l’entoure. Je vous avouerais qu’il me fait juste craquer tellement il est mimi !

Notation blog 4/5

J’espère ne serait-ce qu’un peu donner envie de découvrir ce manga parfait pour les amateurs d’aventures, de voyages initiatiques et de riches et complexes mythologies. J’ai à présent, hâte d’être au mois de septembre pour avoir la suite !

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

3 réflexions sur “Mini chronique manga : Sky Wars d’Ahndongshik Tome 1 et 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s