Mini Chronique Manga : Jusqu’à ce que nos os pourrissent – Tome 2 et 3 de Yae Utsumi

Edition Pika, 2018

Genre : Seinen

Thriller, Mort, Cadavre, Angoisse

Moshi Moshi !

On se retrouve aujourd’hui pour une mini chronique consacré à la suite d’un manga qui avait su piquer ma curiosité au mois de Juin : Jusqu’à ce que nos os pourrissent me donnant envie de poursuivre ma lecture de cette saga. Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler, je vous laisse ici le lien de mon avis sur le premier tome.

Jusqu'à ce que nos os pourrissent Vol1.jpg

Résumé

L’été de leurs 11 ans, cinq amis d’enfance commettent un meurtre et enterrent le corps au fond d’une grotte. Depuis, ils se réunissent chaque année pour se remémorer leur crime et renouveler leur serment d’amitié.

Cependant, l’année de leurs 16 ans, tout ne se passe pas comme prévu : le corps a disparu et un maître-chanteur menace de révéler leur secret ! Peur et suspicion s’immiscent dans le groupe d’amis…

Avis : Résumé

Au début du deuxième tome, l’on retrouve nos 5 amis aux prises avec leurs doutes après la manipulation du maitre chanteur et malgré leurs vacances. Malheureusement les morceaux du cadavre qu’ils ont découpé, refont surface faisant monter la tension et l’inquiétude au sein du groupe. Elle est accentuée par l’arrivée de deux enquêteurs dépêchés pour résoudre cette affaire dont l’un d’entre eux est la sœur d’Haruka.

Jusqu'à ce que nos os pourrissent 2

Il m’a été assez difficile de qualifier les sentiments que ce tome provoque. Il m’a secoué, remué, dérangé, intrigué … Il va à 100 à l ‘heure et ne laisse pas le temps aux lecteurs de respirer. L’on alterne efficacement les manipulations du maître chanteur et les flashbacks. Ces derniers nous permettent d’en apprendre plus sur l’enfance violente de Shin. Tout au long de cet épisode, leur bourreau les pousse à bout en leur demandant de se déshabiller créant une situation malaisante et la seconde est d’une cruauté sans borne clôturant ce tome par une scène digne de Seven.

Ce tome est le parfait exemple d’une ambiance montant crescendo en laissant le lecteur à bout de souffle. A la fin de ce tome, je croisais les doigts pour que le soufflet ne redescende pas dans la suite.

Au début du troisième tome, l’on se retrouve confronter au choc de la mort d’Akira et aux révélations qu’elle entraine. J’ai trouvé ce tome un peu plus lent, il pose un peu plus la situation. Les quatre restant se retrouvent confronter à une décision : que faire du corps de leur meilleur ami ? Les nombreux flashbacks permettent aux lecteurs de comprendre leur choix. Tout comme dans le premier tome, Yae Utsumi joue avec les codes de la moral.

Un personnage sort du lot dans ce tome : Fujii le second enquêteur. Il dégage quelque chose particulier que cela soit dans ses réflexions ou encore son attitude. Une planche en particulier de ce tome, laisse planer le doute sur ses intentions.

Jusqu'à ce que nos os pourrissent 3

Ce troisième tome est très bien construit, il laisse le lecteur se faire une idée de l’évolution, il le laisse mijoter avant de lui retourner le cerveau. Le coté thriller morbide est un peu moins présent dans ce tome se concentrant plus sur la personnalité des 4 jeunes et les confrontant aux conséquences de leur acte. J’ai aimé qu’ils finissent par trouver la force de se battre et de se révolter.

Tout comme dans le premier tome, les dessins sont toujours épurés et très expressifs reflétant toujours avec brio l’ambiance du manga glauque et angoissant avec une tendance à l’hyper-sexualisation des personnages (parfois un peu gênant).

Notation blog 4/5

Ces deux tomes continuent à me donner envie de poursuivre cette aventures même si parfois le coté sombre me met un peu malaise, je pense que c’est aussi le but recherché.

La complexité du scénario m’intrigue, mais je me demande aussi comment la série va pouvoir tenir sur 7 tomes sans perdre le rythme et le souffle qu’elle a jusqu’à présent.

Je vous recommande vraiment cette saga néanmoins âme sensible s’abstenir 😉

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

9 réflexions sur “Mini Chronique Manga : Jusqu’à ce que nos os pourrissent – Tome 2 et 3 de Yae Utsumi

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Je suis bien contente que ça se rebelle un peu ! ^^ Mais je suis une impatiente… Ahah ! C’est pour ça que je lis peu/pas de sagas. Vivement octobre (si je ne dis pas de bêtise) pour connaître la suite ! 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s