Vinegar Girl d’Anna Taylor

Edition Phébus, 2018

Résumé

Vinegar GirlLe docteur Battista vit seul avec ses deux filles depuis le décès de leur mère. Savant fou aussi sympathique que farfelu, il laisse volontiers son aînée, Kate, s’occuper de tout à la maison – et notamment de sa petite soeur, Bunny. Tout ce qu’il demande, c’est un sandwich pour son déjeuner et le moins d’intendance possible. Tout fonctionne parfaitement jusqu’au jour où Louis Battista découvre que le visa de Piotr, son jeune et brillant assistant, arrive très prochainement à expiration définitive… Pour ne pas remettre en cause son précieux rythme de travail, il imagine alors joindre l’utile à l’agréable : convaincre Kate et Piotr de se marier.

Avis : Résumé

J’ai toujours beaucoup aimé la pièce de théâtre La Mégère Approvoisée de W. Shakespeare. J’aime également beaucoup sa réécriture cinématographique 10 bonnes raisons de te larguer avec Julia Stiles et Heath Ledger.

Lorsque ma BFF Chronicroqueuse de Livres m’a parlé de ce roman, j’ai toute de suite été emballé et j’avais vraiment hâte de découvrir cette romance contemporaine.

A mon grand regret, la réalité n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

Même si au début, c’est la plume fluide de l’auteure qui m’a permis de poursuivre ma lecture, il y a un moment où elle ne pouvait plus combler mon désir de lectrices. Je vous avouerais que les derniers chapitres ont été lus en diagonales.

Je n’aime pas faire une critique négative, mais ce qui m’a réellement perdu dans ce roman, c’est notre héroïne, Katy. C’est une véritable tête à claque et elle est particulièrement illogique ce qui est très étonnement soulevé à plusieurs reprises par sa sœur cadette qui d’ailleurs le seul personnage cohérent de ce roman. Elle fut ma bouffée d’oxygène : pleine d’humour, de contradictions, de rébellion.

L’histoire est trop bateau et les personnages beaucoup trop caricaturaux. Cela convient parfaitement à une pièce de théâtre mais pas à une réécriture moderne sous la forme d’un roman. Cela aurait pu tenir la route si l’auteure avait pris le parti d’une comédie jouant avec les codes comme l’on très bien fait Julie Grède et Diane Ducret. Lors de cette réécriture, je trouve l’on a perdu l’essence même du propos.

Pyoter a tout du macho « au cœur tendre » mais qu’est ce que ce personnage est lourd et ne correspond pas au caractère de Katy. Le père a réussi à me toucher lorsqu’il s’ouvre enfin à sa fille aînée et par son coté père protecteur à outrance. Malheureusement cela n’a pas contrebalancé le ¾ du roman où c’est un véritable fantôme bouffé par son travail et très égocentrique.

Ce qui m’a beaucoup gêné avec tous ces personnages, c’est qu’ils sont leur quart d’heure de remise en question mais au final, il retombe dans leur travers.

Bof Bof - Critique 2/5

Je ne sais pas si j’en attendais trop, mais malheureusement, j’ai été déçue par cette lecture. Même le coté romance n’a pas beaucoup d’intérêt et manque cruellement d’originalité.

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

4 réflexions sur “Vinegar Girl d’Anna Taylor

  1. Dommage pour la lecture bof bof. C’est toujours embêtant quand on arrive pas à apprécier une lecture comme on le souhaitait. Pourtant le synopsis donne envie. Allez, on oublie et on pense au 10 autres lectures plaisantes qui t’attendent 😀 PS. Le Dian Ducret est dans ma wishlist sans fin

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s