En Voiture Simone d’Aurélie Valognes

Edition Livre de Poche, 2015

Résumé

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu.
Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

Avis : Résumé

Au début, je ne voulais lire que quelques pages pour voir si j’accrochais à la plume d’Aurélie Valognes. Lorsqu’il y a un battage médiatique autour d’un ou une auteur, je suis très souvent méfiante. J’ai très souvent peur d’être déçue. Mais dans ce cas, je me suis laissée prendre au piège, j’ai dévoré ce roman en quelques heures un dimanche matin alors que je devais le lire en lecture commune le lendemain avec ma BFF Chronicroqueuse de Livres. D’ailleurs pour les petits curieux son avis sur ce roman est ici.

La plume d’Aurélie Valognes et la structure du roman permettent de passer d’un protagoniste à un autre sans frustration et de découvrir le point de vue de chacun. L’on développe alors un attachement progressif pour tous les personnages même les plus casse-pieds ! Tout cela grâce à des dialogues rythmés et piquant et des situations parfois cocasses !

C’est un petit détail, mais je trouve assez dommage que le titre du roman ait été changé. Je trouve que « Nos adorables belles-filles » lui correspond beaucoup mieux rien dans le cynisme du titre et le fait qu’elles soient le cœur des changement.

C’est un roman feel good comme je les aime. Il est plein d’humour, de personnages haut en couleur. Ainsi j’ai aimé rires des blagues d’Antoinette (meilleur personnage pour moi de ce roman !), j’ai aimé m’identifier à Jeanne. Mais ce qui m’a fait le plus bizarre, c’est que j’avais parfois de voir le miroir de ma propre famille.

J’aime ces histoires de réunion de famille avec une impression de huit-clos. Mais ce que j’ai surtout aimé ici, c’est de suivre l’évolution des relations entre les membres de cette famille.

Les parents Jacques et Martine sont tombés dans une routine de couple et n’ont pas su ce réinventer au départ de leurs enfants. Le caractère très autoritaire de Jacques est devenu écrasant. Mais je me suis très rapidement attachée à lui par le fait que mis au pied du mur et par la peur de perdre sa femme, il va évoluer. Quand à Martine, elle a su me toucher mais aussi extrêmement agacé. J’avais clairement envie de la secouer pour qu’elle sorte de sa zone de confort et qu’elle réalise qu’elle a le droit d’avoir sa vie à elle. Ce qu’elle finit enfin par comprendre à la fin de l’histoire.

Les trois belles sœurs sont des petits bijoux de caricatures mais qu’est ce que j’ai adoré les suivre provoquant énormément de changement auprès de leur belle-famille. Elles ont un don tout particulier pour appuyer là cela fait mal et d’envoyer des piques assez acerbes.

Notation blog 4/5

J’ai passé un très bon moment avec ce petit bonbon livresque qui fait du bien au cœur et à l’esprit.

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

4 réflexions sur “En Voiture Simone d’Aurélie Valognes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s