Mini Chronique Manga : La Reine D’Egypte – Tome 1 et 2

Edition Kioon, 2017

Résumé

C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmosis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures et forment à première vue un couple parfait. Seulement, sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle ne cessait d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout commence alors un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde !

Avis : Résumé

J’ai croisé la première fois ce manga lors du salon du Livre de Paris 2017 sans y céder et je vous avouerais qu’à présent je regrette « un peu ».

J’ai croisé pour la première fois la route d’Hachepsout et de son incroyable destin au cours de mon adolescence au travers du roman de Pauline Gedge – La Dame du Nil.

La Dame du Nil - couverture

Cette héroïne hors du commun m’avait énormément marqué par sa force, son courage et sa détermination. Elle savait aussi bien manœuvrer au pouvoir et pour son peuple mais aussi concilié sa vie de femme. Elle fait partie d’un de mes modèles.

Je n’ai pas craqué au Salon du Livre certainement par peur que ce manga ne soit pas à la hauteur de son héroïne. Mais cette année, avec toutes les bonnes critiques que j’ai pu lire, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure. Je n’ai pas été déçue et bien au contraire.

C’est deux premiers mangas ont été de véritable coup de cœur. L’histoire est passionnante. Une grande fluidité de dégage de ce manga, il se lit presque tout seul. L’édition est très agréable à lire et les dessins de très bonnes qualités. J’ai trouvé les personnages très expressifs et plus particulièrement les regards.

La première partie du tome 1 pose très bien les bases de la royauté dans l’Egypte ancienne en y mêlant l’enfance d’Hachepsout et les jeux de pouvoir. Tout au long des deux premiers tomes, l’on sent une véritable évolution d’Hachepsout. Elle passe de l’adolescente rebelle et garçon manqué à une jeune femme réfléchie mais qui garde une très forte empathie pour l’être humain malgré ses défauts.

L’on voit également les naitre des complots des prêtres d’Amon, la faiblesse du frère et mari d’Hachepsout et son coté machiavélique mais qui n’est finalement qu’une brute manipulé par des envieux et des profiteurs.

Un autre personnage que j’aime beaucoup, il s’agit de Senmout. Il est très introverti et il apporte une force insoupçonnée à Hachepsout même si dans le second tome, il est loin d’elle.

5/5

C’est deux premiers tomes sont des bijoux de mise en place et ne peuvent que pousser le lecteur à poursuivre sa lecture.

Je vous souhaite de très belles aventures livresques et un bon weekend !

2 réflexions sur “Mini Chronique Manga : La Reine D’Egypte – Tome 1 et 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s