Le Complot de Nicolas Beuglet

Edition XO, 2018, 490 pages

Moshi Moshi !

Petite information avant que vous commenciez à lire cette chronique. Le Complot peut être lu indépendamment du premier roman de Nicolas Beuglet : Le Cri pour ce qui est de l’enquête en elle-même. Néanmoins il existe un fil rouge avec les protagonistes principaux qui sont les mêmes.

Mon avis sur le Cri est ici !

Le Cri - Hygge

Résumé

Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux.

Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre.

Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées…

De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies…

Avis : Résumé

Il y a quelques mois, j’ai eu un véritable coup de cœur pour la plume réfléchie et addictive de Nicolas Beuglet quand j’ai découvert Le Cri. Lorsque j’ai appris qu’il sortait un second roman, je vous avouerais que je n’ai même pas lu le résumé je l’ai juste acheté et dévoré dans la foulée.

J’ai aimé retrouver sa plume envoûtante. Comme je n’avais pas lu le résumé je ne m’attendais pas à retrouver les personnages principaux Sarah et Christopher et ce fut une très belle surprise. Je m’étais énormément attachée à eux dans le Cri.

Il s’est passé très peu de temps entre les deux tomes et on retrouve nos deux héros lors de leur installation jusqu’à ce que les services secrets Norvégien viennent chercher Sarah.

Comme pour le Cri, Nicolas Beuglet traite d’un sujet au travers de l’enquête de Sarah, un sujet qui fait réfléchir : la place de la femme dans le monde. Même s’il ne s’agit que d’une fiction, les partis pris de l’auteur, les déductions de ses héros entrainent le lecteur à s’interroger et c’est ce que j’adore avec cette plume. Certains pourraient le comparer aux romans de Dan Brown, mais avec Nicolas Beuglet il y a vraiment un petit quelque chose en plus … la force de son écriture.

Ce roman mêle les mythologies qui ont façonné le monde dans lequel nous vivons et les découvertes archéologiques encrant le tout dans le réel. Cette enquête nous emmène dans un tour du monde incroyable comme un voyage initiatique pour Sarah.

Mais le plus de ce roman, c’est l’évolution de Sarah et de Christopher ainsi que de leur relation. Sarah devient encore plus complexe et toute son enquête va la poussée dans les retranchements de sa logique et de son passé. Elle donne une palette d’émotion incroyable la rendant extrêmement humaine. Même si on ne comprend pas toujours ses décisions d’un point de vue extérieur, elles peuvent devenir explicables lorsque le lecteur prend sa place.

Dans ce roman, même si l’on comprend l’amour que Christopher porte à Sarah est incommensurable, il a peut être ces limites. Et là aussi, cela le rend d’autant plus réel.

Autre bonus de ce roman tout comme pour le Cri, c’est d’avoir le point de vue et de suivre « la partie adverse », d’entrer dans leur tête et découvrir leur logique.

La fin de ce roman m’a littéralement mis sur le c** ! Je peux pas vous en dire plus au risque de vous spoiler, mais maintenant je veux la suite !! Ayez pitié de la lectrice que je suis 😉

Vous vous êtes peut être aperçus que j’utilisais beaucoup le terme « réel » pour qualifier ce roman et c’est le premier sentiment que je ressens en repensant à ce roman et en écrivant cette chronique. Nicolas Beuglet a su une seconde fois réalisée un tour de force en effaçant la barrière entre la fiction et la réalité au travers de son histoire, ses réflexions et ses protagonistes.

Notation blog 4/5

Je ne suis pas très loin du coup de cœur et encore une fois si vous aimez les thrillers très bien menés qui vous poussent dans vos retranchements, un seul conseil foncez !!!!

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

Une réflexion sur “Le Complot de Nicolas Beuglet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s