La Faucheuse (Tome 2) – Thunderhead de Neal Shusterman

Edition Robert Laffont, 2018, 574 pages

Moshi Moshi !

Aujourd’hui je vois propose de découvrir mon avis sur ce deuxième tome de la trilogie de la Faucheuse. Je ne pourrais pas donner mon avis sur ce roman sans faire de spoilers du premier puisque l’évolution des personnages principaux est conditionnée par la fin épique du premier et sur ce roman pour vous expliquer mon avis plutôt mitigé. Si vous souhaitez avoir mon avis sur le premier livre ma chronique est ici.

Pour ceux qui souhaitent avoir mon avis, c’est maintenant 😉

Résumé - copie

Le Thunderhead, l’intelligence artificielle qui gouverne le monde, a interdiction de se mêler des affaires de la communauté des faucheurs.
Il ne peut qu’observer… et il n’aime pas ce qu’il voit.

Avis : Résumé

Bon … je vous avouerais que j’ai reculé un maximum la rédaction de mon avis parce que je suis un peu déçue par ce second tome. J’avais eu un réel coup de cœur l’année dernière pour cette dystopie très originale et dont la fin m’avait laissé sur le cul !

Du coup dès la sortie de ce roman, je me suis ruée dessus et je l’ai « dévoré » dans la foulée, mais là ce fut une grande déception.

J’ai trouvé ce tome plutôt lent, un peu répétitif et très brouillon. Je ne remets pas du tout en cause la plume de l’auteur qui est toujours fluide et agréable à lire.

J’ai trouvé le personnage de Citra/Anastasia avait perdu quelque chose, honnêtement je l’ai trouvé un peu fade par rapport au courage et l’abnégation qu’elle montrait dans le premier volume. J’ai néanmoins beaucoup aimé sa manière de « glaner » en laissant un mois aux glanés pour faire leur adieux et choisir leur mort. Dans cette seconde partie, je trouve que c’est Dame Curie qui sort son épingle du jeu et qui rehausse le personnage de Citra.

Le second personnage principal de cette dystopie est Ronan/ Maître Lucifer. Lui par contre gagner en intérêt et en charisme. Tout l’arc autour de lui est plutôt bien construit même si je vous avouerais que le ressort scénaristique autour du Nouvel Ordre et Goddard est un peu tiré par le cheveu (pour moi évidemment).

Viennent s’ajouter à nos deux personnages principaux un petit nouveau : Greyson. Il permet d’introduire l’ambivalence du Thunderhead dans les premiers chapitres. Ce qui a su piquer mon intérêt mais malheureusement cet intérêt s’est vite évaporé. Greyson manque cruellement de personnalité, mis à part peut être lorsqu’il assume pleinement son nouveau statut de pariât de la société.

Le Thunderhead tente dans ce roman d’être un personnage à part entière, est plutôt décevant. Les passages qui lui sont consacrés sont longs et pour certains je les ai lu en diagonale.

J’ai souvent eu l’impression que les personnages ne servaient que de levier pour atteindre le final apocalyptique du roman (trop ressemblant à mon goût au mythe de l’Atlantide). Pour moi, l’exemple même de cela est le personnage de Faraday et de sa comparse dont le nom m’échappe.

D’ailleurs cette fin, je m’y suis malheureusement attendue à quelque chose comme cela. Trop d’informations sont distillées au cours du roman. La machination de Goddard et du Nouvel ordre est un peu trop évidente : prendre le pouvoir en semant la mort sans état d’âme. Est ce que j’ai trop l’habitude de lire des romans d’enquêtes ? Peut-être !

Bon ensuite pourquoi sacrifier Dame Curie alors que c’est le personnage féminin le plus charismatique du roman ?

Et puis cette fin, je vous avouerais qu’en tant que fan de Doctor Who, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un rapprochement avec la Pandora ! Mais elle reste intéressante !

download

Même si mon avis sur ce deuxième tome reste mitigé, j’ai quand même passé un bon moment lecture. Je pense aussi que ma déception est aussi la conséquence de l’énorme coup de cœur que j’ai eu pour le premier volet de cette trilogie. Je n’ai aucune envie de fermer la porte à cette saga et je reste curieuse de voir sur quoi cette fin va déboucher.

Notation 3:5

Je vous souhaite de très belles aventures livresques !

 

2 réflexions sur “La Faucheuse (Tome 2) – Thunderhead de Neal Shusterman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s