Rebecca Kean – Traquée de Cassandra O’Donnell

Edition J’ai lu, 2011, 473 pages

Résumé

Nouvelle-Angleterre, Burlington… Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

Mon Avis

J’ai tellement lu de romans sur les mondes fantastiques des loup-garous, vampires et autres créatures que j’avais mis la saga Rebecca Kean dans un coin de ma wishlist au cas où j’aurais besoin d’une lecture pas prise de tête. Puis finalement, les avis positifs que je pouvais lire sur cette héroïne et ma découverte de Charley Davidson comme lecture doudou m’ont poussé à succomber … Et j’ai vraiment bien fait.

Rebecca Kean est un mélange audacieux entre l’univers fantastique de True Blood et l’humour sarcastique et piquant de Charley Davidson. Cet univers riche a tous les ingrédients pour faire de cette saga doudou. Au départ et avant de le commencer, j’avais un peu peur de tomber dans un style young adult et là quelle plaisir de découvrir des vampires à la Bran Stocker et lycanthropes digne de film d’horreur ! Tout cela est sublimé par la plume surprenante et ensorcelant. J’aurais aimé avoir le temps de le dévorer en quelques heures.

J’ai adoré le personnage de Rebecca qui est à la fois entêtée dans ses choix, mère abusive et amie pugnace. Le tout saupoudré d’une dose d’humour dont je suis fan ! De plus, j’ai apprécié que son vocabulaire ne soit pas très convenable et cela se sent dans les premières lignes.

On a beau tenter se convaincre qu’une voiture ne peut pas causer de dommages à un mort et qu’il est plus simple de l’écraser que de le déplacer, on a quand même du mal à appuyer sur l’accélérateur. Putain d’éducation.

La mythologie et l’histoire de Rebecca est vraiment très intéressante et je n’ai qu’une seule hâte d’en découvrir un peu plus sur cette sorcière française. Il est aussi très agréable de ne pas avoir à toutes les pages une romance un peu trop niaise.

Les personnages secondaires sont aussi très attachants et ils ont tous un vrai passé, une personnalité, une vraie mythologie. Même si cela me « crève » le coeur, je ne peux pas vous en dire un peu plus de peur de vous spoiler et cela serait vraiment dommage. Mais je n’ai qu’une seule hâte c’est de voir évoluer Leo, retrouver la compagnie protectrice de Beth et creuser le lien glaçant qui existe avec Raphael.

5:5

Ce premier tome est un très beau coup de cœur et j’ai hâte de savoir ce que vont donner la suite des aventures de Rebecca.

Je vous souhaite de très belles aventures livresques.

 

Publicités

7 réflexions sur “Rebecca Kean – Traquée de Cassandra O’Donnell

  1. Si tu as autant apprécié ce premier tome, je te conseille vivement de lire la suite ! J’ai immédiatement accroché avec Rebecca et son fort caractère. Le fait qu’elle doit se démener entre sa vie professionnelle et personnelle dans cette ville qui compte de nombreuses créatures surnaturelles différentes me plaît beaucoup. Les personnages secondaires prennent encore plus de place dans la suite de la saga, l’auteure réussit bien à les approfondir et à le donner à chacun une place.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s