Le Cri de Nicolas Beuglet

Edition Pocket, 2018, 556 pages

Résumé

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?  Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.

Mon avis

Après avoir lu Promenez vous dans les bois de Ruth Ware avec lequel j’avais passé un bon moment mais malheureusement sans être surprise, j’étais à la recherche d’un thriller ou d’un policier pouvant m’embarquer. L’on m’a alors à plusieurs reprises recommandées Le Cri. J’ai donc craqué et je me suis laissée tenter et je ne l’ai pas regretté une seconde.

D’abord la plume de Nicolas Beuglet est incisive, rythmée et percutante. J’ai un peu de mal à me plonger dans les premiers chapitres mais je pense que cela est principalement du au fait que les thrillers ne font pas partie de mes lectures habituelles. Et j’ai eu raison de persévérer … car je ne l’ai plus lâché après et j’ai dévoré le 500 pages une journée.

Au début du roman, je pensais que j’avais déjà une petite idée de la tournure des événements et du coté religieux des choses et c’est là que Nicolas Beuglet a su me surprendre. Oui certes, la prédominance du coté religieux est présente mais ce n’est du tout ce à quoi on peut s’attendre.

Parfois j’avais l’impression d’un mélange entre les romans d’Harlan Coben, Les Thanatonautes de Bernard Werber et du Da Vinci Code de Dan Brown.

Ce roman est un petit bijou de réflexion sur l’âme humaine et l’Homme en général. J’adore quand les romans apportent une certaine réflexion. Même s’il s’agit d’une fiction, les aspects scientifiques et la documentation sont tellement bien travaillés que les explications pourraient être parfaitement viables. Le côté historique et scientifique de cette fiction lui donne quelque chose d’unique. Je vous avouerais que l’épilogue est juste brillant notamment le constat que fait un des personnages sur le monde dans lequel nous vivons. Je ne peux pas vous en dire plus au risque de vous spoiler mais honnêtement foncé !

Nicolas Beuglet maîtise également parfaitement ses personnages. Sarah est extrêmement riche et j’ai vraiment aimé découvrir sa personnalité tout au long du roman. Tout est décimé avec minutie. Sarah est une femme marquée par la vie mais qui possède une force incroyable. J’ai adoré la dualité entre sa fragilité mais en même temps un mental impressionnant quand la situation l’y contraint. Christopher est quand à lui, le héros caché qui se retrouve embarqué dans un tourbillon de révélations et d’événements, mais qui trouve la force de se battre pour son fils adoptif. J’ai apprécié que la romance naissante entre les deux protagonistes ne soit pas omniprésente. Elle est là mais ne sert qu’à creuser la personnalité de Sarah et de Christopher. Bon … en ce qui concerne les méchants, je peux juste vous dire que j’ai adoré les détesté même si parfois ils m’ont mis mal à l’aise.

5:5

J’aimerais vous en dire plus sur l’intrigue pour en discutant avec vous mais j’ai tellement aimé me laisser emmener et balader par Nicolas Beuglet que je ne peux pas vous faire cela 😉 Moi qui ne suis pas adapte de ce genre de roman, je vous recommande de foncer à Oslo en compagnie de Sarah et cela sans y réfléchir.

Et vous aimez vous les thrillers ? Je vous souhaite de très belles aventures livresques.

9 réflexions sur “Le Cri de Nicolas Beuglet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s